La FLIF devient signataire de SCIVIAS

Depuis l’été 2020, la Fédération des Labels Indépendants Francophones est signataire de la charte SCIVIAS, projet lancé il y a un an par Wallonie Bruxelles Musiques. SCIVIAS questionne la place des femmes dans le secteur musical et vise à terme à améliorer leur représentation en Fédération Wallonie Bruxelles.

Présentation du rapport #1 au Brass à Bruxelles
crédit: Elise Dutrieux

En tant que fédération, nous pouvons participer à la constitution d’une base de donnée précieuse pour SCIVIAS, et agir en tant qu’ambassadeurs du projet pour une meilleure circulation des informations, mais aussi pour proposer ateliers et formations, afin de sensibiliser les labels à cette problématique sociétale.

Retrouvez la charte de SCIVIAS et toutes les informations complémentaires sur le site du projet. Pour nos membres, n’hésitez pas à nous contacter à info@flif.be si vous désirez avoir plus de précisions sur notre implication, ou si vous désirez vous impliquer en tant que structure.

Le rapport #1 à consulter ici

Workshop Spotify: le streaming et ses outils

La FLIF travaille avec la BIMA à la mise en place d’un workshop dédié à la compréhension des enjeux du streaming et de ses outils, animé par Spotify Benelux. La bonne compréhension de ces démarches digitales est désormais inévitable pour le développement de nos labels, mais les bonnes pratiques restent largement mystérieuse et floue. Un workshop plus que nécessaire!

Initialement prévue pour juin 2020, la date est en suspend jusqu’à ce que les conditions sanitaires nous permettent d’organiser dans la foulée une soirée de rencontre entre tous nos adhérents. En attendant, l’équipe de la FLIF travaille sur un nouveau projet de communication via podcast pour informer les labels. Plus d’infos prochainement.

FLIF et BIMA: une collaboration étroite

Pourquoi la FLIF a t’elle sa place alors que la BIMA (Belgian Independant Music Association) existe déjà? La BIMA réunit des labels adhérents, majoritairement ancrés au nord du pays ou à Bruxelles. Le paysage fragmenté et éclaté du secteur musical belge nécessite une représentation adaptée à chaque niveau de structuration. La FLIF est née d’un besoin des petits labels indépendants wallons et bruxellois de sentir leur voix portée et représentée par des personnes issues de leur terrain. Nous travaillons désormais en collaboration avec la BIMA pour valoriser au mieux la richesse des structures musicales belges.

Crise du Covid19: et les labels indépendants?

Dès le début de la crise du coronavirus, les concertations entre pouvoir politique et fédérations se sont multipliées. Les labels indépendants francophones ont été représentés au sein du CCMA: Comité de Concertation des Métiers des Musiques Actuelles. Le CCMA est un organe dédié à la concertation entre fédérations (bookers, managers (FBMU), labels, programmateur.trice.s et salles de concerts (Court-Circuit), technicien.ne.s (ATPF), musicien.ne.s (FACIR), attaché.e.s de presse (Union des Attaché.e.s de Presse Indépendant.e.s de la Musique en FWB). La FLIF était aussi présente dans le groupe de travail du cabinet Linard durant les premiers mois de la crise, en plus des rares événements de networking de 2020.